Expérimentation


L’expérimentation est une étape indispensable à la recherche, car l’objet archéologique ne livre que des informations lacunaires. Privé de son contexte d’utilisation, il demeure incomplet : l’archéologie expérimentale permet de le replacer en situation fonctionnelle. Elle valide ainsi des théories quant à la fabrication de l’outillage et à son utilisation.

Dans le cadre des activités textiles, elle permet d’apprécier la qualité des matières premières (souplesse, résistance, finesse,…), de tester l’outillage, d’évaluer les modes de production, de la fabrication du fil, au tissage en passant par la finition apportée aux réalisations.

 

 

Reconstitution


Dans l’exercice de notre activité, nous reconstituons, à l’aide des outils, des méthodes et des matériaux autrefois utilisés, les objets textiles suivants :

  • bobines ou écheveaux de fil,
  • pelotes de cordelettes,
  • filets,
  • étoffes réalisées en technique cordée,
  • mise en place de métier à tisser verticaux,
  • tissus réalisés sur métier à tisser vertical.