Moins fragiles que les textiles, les outils de production les plus répandus et les plus facilement identifiables sont les pesons (ou poids de tisserand) et les fusaïoles. Leur analyse contribue à préciser l’activité des populations anciennes, localement tout d’abord, puis plus largement, sur les plans régional et culturel.

 

Les fusaïoles


Omniprésentes sur la plupart des sites, les fusaïoles sont utilisées pour lester les fuseaux et faciliter le filage. Pratique, simple, ordinaire et sans attrait particulier, cet outil présente des caractéristiques morphologique, typologique et technique, essentielles à la compréhension de l’artisanat du fil.

 

 

 

Les pesons


Les poids de tisserand servent à lester les fils de chaîne des métiers à tisser verticaux. En contexte archéologique, ils se présentent généralement sous la forme de lots dont la disposition permet parfois de déduire quel type de tissu ils servaient à fabriquer.

 

 

 

Autres ustensiles


D’autres artefacts, dont la fonction n’est pas totalement assurée, sont parfois associés à la sphère des activités textiles : leur place au sein de cet artisanat nécessite souvent d’être discutée.